Archive de l’étiquette Routes

Réhabilitation Pont Félix Houphouët Boigny dans la Ville d’Abidjan

Réhabilitation Pont Félix Houphouët Boigny dans la Ville d’Abidjan

CLIENT
Ageroute
Lien de leur site

Réhabilitation Pont Félix Houphouët Boigny dans la Ville d’Abidjan

Dans le cadre de sa politique générale de développement et de réhabilitation des infrastructures routières et du réseau routier national, l’Etat de Côte d’Ivoire a identifié un ensemble d’ouvrages et de routes prioritaires dont la construction ou la réhabilitation devrait améliorer le niveau de services et d’équipement du pays et participer ainsi à l’essor économique et social du pays.

Dans ce cadre, le groupement SGI/SETEC TPI/SETEC CI/IETF a été mandaté en tant que Consultant pour la mission de maîtrise d’œuvre portant sur le suivi et le contrôle des travaux de réhabilitation du pont Félix Houphouët Boigny à Abidjan.

Les travaux de réhabilitation comprennent :
– Les travaux en fondations
– Les travaux sur les appuis
– Les travaux sur le tablier
– Les travaux sur les équipements et les superstructures
– Les travaux pour les équipements ferroviaires
– Les travaux de réhabilitation générale

Aménagement du fret ferroviaire à Bettembourg

Aménagement du fret ferroviaire

Aménagement du fret ferroviaire

CLIENT
Société Nationale des Chemins de Fer Luxembourgeois
Lien de leur site

Aménagement du fret ferroviaire à Bettembourg

Dans le cadre de l’aménagement du fret ferroviaire au site Bettembourg-Dudelange, la mission concernait l’élaboration des aménagements du fret ferroviaire sur une surface de 35 ha comprenant les éléments suivants :

  • Terminal d’Autoroute ferroviaire (camion sur train) : 2 voies de 750 ml
  • Terminal Intermodal (conteneurs sur trains) : 4 voies de 700 ml
  • Raccordement voies au réseau : 700 ml
  • Accès routier et infrastructures communes (gate entrée + gate gabarit)
  • Assainissement global de la plateforme multimodale
  • Déviation et renaturation d’un ruisseau
  • Bâtiments administratifs constitué de 3 blocs de bureaux (A, B et C) avec 1-2 niveaux en sous-sol, 4-5 niveaux hors-sol et 1 parking de 4 niveaux hors-sol.
  • Déviation de réseaux (ligne HT, conduite adduction EP,…)

Contournement de Junglinster

Contournement de Junglinster

Contournement de Junglinster

CLIENT
Administration des Ponts et Chaussées
Lien de leur site

Contournement de Junglinster

Dans le cadre de la réalisation du contournement de Junglinster, le Viaduc OA 120 est destiné à franchir la vallée entre le PK 1247,76 et le PK 1691,76 du tracé du contournement.

L’ouvrage d’une longueur de 444 m et de 17 m de largeur comporte 5 travées (1 x 55,5 m, 3 x 111 m, 1 x 55,50 m).

L’ouvrage est de type pont mixte à 2 poutres longitudinales métalliques en caisson supportant une dalle en béton d’épaisseur variable de 0,25 à 40 m post contrainte.

Près des piles, les poutres longitudinales sont supportées par une structure en treillis formée de caisson métallique.

Le mode de construction consiste dans l’assemblage au sol de 2 x 4 treillis et des 5 parties centrales et en leur mise en place sur les plies avec des grues à forte capacité (2.400 tonnes).

Après assemblages de la charpente, la dalle du tablier est réalisée à l’aide d’un équipage mobile de bétonnage en 25 phases.

Les piles sont des piles rectangulaires creuses comportant un fruit. Les hauteurs visibles des piles sont variables de 3 à 20 m.

Rond Point à Iergaertchen

Rond Point Iergaertchen

Rond Point Iergaertchen

CLIENT
Administration des Ponts et Chaussées
Lien de leur site

Réaménagement de l’échangeur en carrefour à feux à Iergaertchen

L’objectif des travaux consistait à augmenter la capacité du rond-point et de l’espace de stockage en ajoutant des voies d’entrée et en limitant le changement de voie à l’intérieur du rond-point.

En effet, ce carrefour très fréquenté présentait des problèmes de capacité et de fluidité, surtout aux heures de pointe, jusqu’à produire des remontées de files vers les autoroutes.

À partir de l’été 2017, sept phases de chantier se sont succédées pour un montant total d’environ 10 millions d’euros. Le projet consistait à agrandir les voies d’entrée, d’aménager les voies à l’intérieur du rond-point pour éviter les changements de bandes, d’ajouter des voies séparées à la sortie du giratoire et enfin, d’installer six feux tricolores.

Pendant toutes les phases, le traffic routier de cet important rond-Point en périphérie de la ville de Luxembourg a dû être garanti.