Mise à jour des plans des réseaux d'eaux usées et pluviales

Dakar, Louga, Kaolack, Saint Louis et Saly Portudal - Senegal

Client

Office National de l’Assainissement - ONAS

Assignment

Etudes Préliminaires comprenant la collecte et analyse des donnéeso Investigations complémentaires et diagnostic du patrimoine, l'organisation et procédure de mise à jour des plans - Mise en place d’un SIG - Mise à jour des plans des réseaux comprenanto Formation des agents de l’ONAS  pour l’utilisation du SIG (Saisie des paramètres des réseaux et ouvrages et mise à jour des plans, Organisation des procédures de gestion des plans  à L’ONAS)

Description

Dans le cadre général du Projet Eau Long Terme financé par la Banque Mondiale, l’Office National de l’Assainissement à décidé de mettre en place un Système d’Information Géographique pour permettre de consigner sur un support moderne et évolutif l’image et les caractéristiques des réseaux d’eaux pluviales et d’eaux usées des cinq villes du pays déjà équipées en infrastructures.

La mission du Consultant  consiste à collecter, rassembler et organiser les données concernant ces infrastructures afin de constituer une base de données à partir de laquelle l’ONAS pourra  utiliser un système d’information géographique pour  gérer les plans des réseaux et des ouvrages à des fins de planification des extensions et de meilleure suivi de l’entretien et de l’exploitation.

Dans un souci d^harmonisation  du secteur de l’hydraulique urbaine, le SIG retenu devra être compatible avec  celui déjà opérationnel dans le secteur de l’alimentation en eau. La base de données et construite sous la supervision du Consultant  grâce à des campagnes extensives de mesures sur le terrain permettant simultanément de dresser un diagnostic de l’état des ouvrages et de définir les besoins en réhabilitation. L’ONAS devant à terme  utiliser le système de manière autonome, le volet  de formation des futurs opérateurs du SIG est important et implique des sessions d’apprentissages en Europe et au sein de la cellule spécifique mise en place au Sénégal. 

  • Plus de 100 kilomètres de réseaux d’eaux pluviales,
  • Environ 750 km de réseau d’eaux usées,
  • 45 stations de pompage,
  • 6 stations d’épuration.